Auguste Rodin

Auguste Rodin est né le 12 novembre 1840 à Paris, dans une famille d’extraction modeste. Admis en 1854 à l’école de dessin, il découvrira la peinture l’année suivante. Comme il échoue trois fois au concours d’entrée à l’École des Beaux-Arts de Paris, il décide de travailler comme artisan auprès de décorateurs et de sculpteurs. Rodin expose ses propres œuvres à partir de 1864, mais c’est seulement après un voyage en Italie – où il découvre Donatello et Michel-Ange – qu’il commence à être connu du public. En 1877, il expose L’âge du bronze au Salon de Paris et en 1879 Saint Jean. Rodin voue une véritable passion à Dante, auquel il dédie la Porte de l’Enfer du Musée des Arts décoratifs, en la laissant toutefois inachevée après cinq années de travail. Ses œuvres les plus importantes sont Le penseur (1882), le monument des Bourgeois de Calais (inauguré en 1895), Le baiser (1886) et Balzac (1893). Aucun sculpteur, après Canova, n’a exercé autant d’influence que Rodin en Europe : il a légitimé le non-fini, grâce auquel il a réussi à obtenir de délicats effets esthétiques ; il a transformé la dureté du marbre en des chairs moelleuses ; il a su faire miraculeusement émerger de la pierre l’érotisme, en l’imprégnant d’un réalisme raffiné. Il est mort en 1917.

Iris Messagère des Dieux – Slip of the Tongue