Bill Viola

Bill Viola est né en 1951 à New York. En 1973, il soutient sa maîtrise en Experimental Studies à la Syracuse University, où il a étudié les arts visuels et la musique électronique. Il vit et travaille actuellement à Long Beach, en Californie, aux États-Unis. Viola est connu à l’échelle internationale pour ses vidéos, ses installations environnementales et ses performances de musique expérimentale. Ses travaux explorent tout particulièrement les thèmes de la vie, de la mort et de la renaissance. Les motifs et les situations qu’il met en scène plongent leurs racines aussi bien au sein de la tradition occidentale que de la tradition orientale ; c’est pourquoi les thèmes de la religion chrétienne se mêlent à la pensée soufie et bouddhiste. Dans ses créations transparaissent des citations d’œuvres jalonnant l’histoire de l’art : par exemple, The Greeting (1995) évoque manifestement des réminiscences de la Visitation de Pontormo. En poussant à l’extrême la technique de la slow motion, où il habille ses œuvres d’une patine tragique et charge le moindre détail d’une puissance inouie, Viola symbolise les étapes de la vie de l’homme comme en une liturgie.

Parmi les expositions personnelles de l’artiste, rappelons celle aux National Galleries of Scotland, à Édimbourg (2015), au Indianapolis Museum of Art, Indiana (2015), aux Galeries Nationales du Grand Palais, à Paris (2014) et à la Villa Panza, à Varese (2012). Hall of Whispers (1995) a été présenté à l’occasion de l’exposition « Paroles des images » (2012-13) à Palazzo Grassi.