Dan Flavin

Dan Flavin (New York, 1933-1996) est un artiste minimaliste. Il découvre le monde de l’art pendant son service militaire en Corée et en 1959, il poursuit sa formation en dessin et en peinture à la Columbia University. Au début des années 60, il réalise la série Icons, des toiles monochromatiques sur lesquelles il applique des ampoules industrielles. En 1963, il abandonne la peinture et commence à travailler avec uniquement des tubes au néon de production industrielle, qu’il articule en différentes combinaisons, simples et symétriques. Tel est le début de la série Monument for V. Tatlin (1964-90), un hommage à Vladimir Tatlin, l’architecte russe qui a conçu le Monument à la Troisième Internationale, qui en fait n’a jamais été réalisé. Pour Flavin, le néon est une forme donnée, un module à articuler en séries potentiellement infinies, qui instaure un rapport critique avec l’espace, au sens de commentaire structurel, de contradiction et de métamorphose poétique grâce à l’action de la lumière.

La Deutsche Guggenheim de Berlin, en 1999, et la Dia Foundation for the Arts, en 2004, ont consacré à Dan Flavin deux grandes rétrospectives posthumes. Ses œuvres ont été présentées à Palazzo Grassi dans le cadre des expositions “L’Illusion des lumières” (2014-15) et “Where are We Going?” (2006) et à Punta della Dogana pour “Mapping the Studio” (2009-11).

Monument for V. Tatlin – L'Illusion des lumières