David Hammons

David Hammons est né en 1943 à Springfield, aux États-Unis. Il vit et travaille aujourd’hui à New York. Il s’est formé au cours des années 60 et 70, au moment où la Black Power et la communauté du Black Arts Movement commencent à se répandre en Amérique. Mais dès le début, Hammons suit un parcours autonome, qui se démarque par ses choix personnels. Ses performances des années 80 – comme celle où il vend à des passants, dans les rues de New York, des boules de neige, minimalistes et éphémères – témoignent de son choix de se mettre toujours en marge, de la manière la plus discrète qui soit. Hammons fait de la question raciale et de sa propre identité afro-américaine le thème essentiel de son travail. S’inspirant aussi bien des ready-made de Duchamp que de l’Arte Povera, il recueille des matériaux abandonnés, qu’il trouve souvent dans la rue et qui sont liés à la culture black – des fragments de métal et de bois, des cheveux, des cigarettes, des paniers de basket, des pierres et des tissus – et les élève au rang d’objets d’art.

Les œuvres de David Hammons ont été exposées à Punta della Dogana dans 
“Prima Materia” (2013 – 2015), dans “Éloge du doute” (2011-2013) et dans “Mapping the studio : Artistes de la collection François Pinault” (2009-2011) ; à Palazzo Grassi dans "Le Monde vous appartient" (2011-2012), “La Collection François Pinault : une sélection Post-Pop” (2006-2007) et dans
“Where Are We Going? Œuvres choisies de la collection François Pinault” (2006).

Flies in a jar – Slip of the Tongue

Central Park West – Slip of the Tongue

Cigarette Holder – Slip of the Tongue

Untitled – Slip of the Tongue

Untitled – Prima Materia