Donald Judd

Donald Judd (1928, Excelsior Springs, Missouri - 1994, New York) est l’un des pères du minimalisme. Il se forme auprès du College of William and Mary en Virginie, puis s’installe à New York pour faire des études de philosophie. Après s’être tout d’abord consacré à la peinture, il abandonne ce médium au début des années 60 pour la tridimensionnalité, conjuguée à une simplification des formes. C’est ainsi que commence la production d’‘objets spécifiques’, d’énormes éléments dénués de piédestal qui, réalisés en série avec des matériaux industriels, sont répartis dans l’espace, en faisant fi du concept de composition. À partir de 1964, Judd confie à des tiers la réalisation de ses œuvres, ce qui lui permet de recourir à une grande variété de matériaux : de l’acier inoxydable au contreplaqué. En éliminant toute trace de l’auteur, Judd met son œuvre à l’abri de l’idée d’ ‘aura’, de manière à ce que l’objet et l’espace revêtent la même valeur. Objets spécifiques (1965) est aussi le titre d’un célèbre article de Judd qui constitue, avec les écrits de Robert Morris et l’exposition « Structures Primaires » (qui s’est tenue en 1966 auprès du Jewish Museum, sous la direction de Kynaston McShine), les bases du mouvement minimaliste.

En 1987, le Van Abbemuseum consacre à Judd une grande exposition personnelle, présentée ensuite à Düsseldorf, Paris, Barcelone et Turin. L’année suivante, le Whitney Museum de New York organise une rétrospective de son travail. L’année 1980 marque sa première participation à la Biennale d’Art de Venise. Ses œuvres ont été présentées à Punta della Dogana et à Palazzo Grassi à l’occasion des expositions « Eloge du doute » (2011-13) et « Where are We Going? » (2006).