Eija-Liisa Ahtila

Eija-Liisa Ahtila est née en 1959 à Hämeenlinna, en Finlande. Elle vit et travaille actuellement à Helskini comme réalisatrice et vidéaste. Qualifiées par elle-même de ‘human drama’, ses vidéos mettent le doigt sur les difficultés sociales et sur les problèmes de communication que connaît le monde contemporain à travers un système narratif où se mêlent histoires vraies et histoires inventées, psychologie et politique. Ahtila décrit souvent la vie de personnes souffrant de troubles psychiatriques, hantées par des peurs ou d’authentiques phobies où se confondent le passé et le présent. L’artiste expérimente différents genres filmiques, de l’interview au film commercial, en passant par le documentaire et voit la littérature et l’histoire du cinéma comme des sources d’inspiration.

Eija-Liisa Ahtila a participé à la Biennale de Moscou (2013), à la 50e Biennale de Venise (2005) et à Documenta XI (2002). De nombreuses expositions personnelles lui ont été consacrées, notamment au Guggenheim Bilbao (2016), au Lembruck Museum (2015) et au Le Kiasma à Helsinki (2013). Son œuvre Anne, Aki And God (1998) a été présentée à Palazzo Grassi à l’occasion de l’exposition “L’Illusion des lumières” (2014-15).