Franz West

Né en 1947 à Vienne, Franz West appartient à une génération d’artistes profondément marqués par l’Actionnisme viennois et par le Performance Art des années 60 et 70. Après une production de jeunesse où transparaît son intérêt pour la peinture et les collages, West s’est surtout fait connaître par ses sculptures et ses installations attestant une forte composante interactive et l’influence des performances sur ces œuvres. En 1974, il réalise les “Paßstücke (Adaptives)”, de petites sculptures souvent effectuées en papier mâché, qui peuvent être prises, portées et utilisées par les observateurs. Pour West, la sculpture est une réponse au mécanisme action-réaction qui est à la base du rapport entre le spectateur et l’objet. Même lorsque l’artiste passe, dans les années 80, aux sculptures de grandes dimensions, réalisées avec des matériaux plus résistants comme le polyester ou l’aluminium, ses formes anthropomorphes mais abstraites rappellent des compositions légères et aisées à manipuler. Au cours de son exploration de la relation qui s’instaure entre ce que nous voyons et la manière dont nous le percevons physiquement, Franz West se révèle influencé, dans son travail, par les textes de psychanalyse de Lacan et par la philosophie de Wittgenstein. Il explore également le rapport entre l’art et la vie de tous les jours, en remettant en question la modalité traditionnelle de contemplation d’un objet artistique.

Franz West a exposé pendant plus de trente ans dans différentes galeries et musées du monde entier et a participé à dOCUMENTA IX (1992) et à dOCUMENTA X (1997), ainsi qu’à la Biennale de Venise (1988, 1993, 1997 et 2003). La première exposition personnelle de Franz West a eu lieu au MOMA de New York (1997). Les œuvres de Franz West ont été présentées à Palazzo Grassi lors des expositions “Sequence 1” (2007) et “Mapping the studio” (2010) et à Punta della Dogana à l’occasion de l’exposition “Accrochage” (2016).