Hassan Khan

Hassan Khan est né à Londres en 1975. Il vit et travaille actuellement au Caire, en Égypte. Avant d’entrer dans le système de l’art officiel, il se signale comme l’un des pionniers de la musique et de la vidéo expérimentales de la scène underground du Caire. Sa pratique inclut les performances, les publications, la vidéo, le son et les installations architecturales. Le travail de Khan a le mérite de savoir raconter la capitale égyptienne et son identité culturelle en isolant, étudiant et commentant certains de ses divers aspects, notamment sa dimension populaire. D’où son intérêt pour la vie de la rue égyptienne et pour la Shaab, une forme de street music (DOM-TAK-TAK-DOM-TAK, 2005).

Parmi les expositions personnelles de l’artiste, mentionnons celles qui ont eu lieu auprès du MMK de Francfort (2015), de la Kunsthalle de São Paulo (2014), du Downtown Contemporary Arts Festival du Caire (2014) et celle qui s’est tenue à l’occasion de SALT, à Istanbul, en 2012. La vidéo Jewel (2010) a été présentée lors de l’exposition « Paroles des images » (2012-13) à Palazzo Grassi.