Huang Yong Ping

Huang Yong Ping est né en 1954 à Xiamen, en Chine. Dans les années 80, il se forme à la Fine Arts Academy of Zhejiang. En 1989, il s’installe à Paris, où il vit et travaille aujourd’hui encore. L’artiste, qui cherche à analyser le présent et ses dynamiques, réfléchit à la globalisation, vue sous ses aspects les plus évidents et les plus controversés. Il se fait en même temps porte-parole, à travers une pratique fondée sur des installations monumentales et sur des sculptures, d’un dialogue entre les cultures et les religions, en proposant une vision de l’Orient et de l’Occident comme pôles complémentaires. Une de ses premières œuvres s’intitule The History of Chinese Painting and The History of Modern Western Art Washed in the Washing Machine for Two Minutes (1987-1993), où un livre d’histoire de l’art occidental et un livre sur la peinture traditionnelle chinoise sont mis dans la même machine à laver. Le résultat, une bouillie de papier illisible, symbolise la suppression de leur écart. L’artiste lui-même, chinois de naissance mais français d’adoption, porte un regard transversal et dépourvu de tout stéréotype, et représente ainsi un pont entre la culture occidentale et la culture orientale.

Parmi les dernières expositions personnelles de l’artiste, mentionnons celles qui se sont tenues au Red Brick Art Museum de Pékin (2015), au MAXXI à Rome (2014) et au Musée d’art contemporain de Lyon (2013). Ses œuvres ont été présentées à Palazzo Grassi au sein des expositions ‘Le Monde vous appartient’ (2011-12) et ‘Mapping the Studio’ (2009-11).