Jonathan Wateridge

Jonathan Wateridge est né en 1972 en Zambie. Il se forme à la Glasgow School of Art. Il vit et travaille actuellement à Londres. La production de Wateridge est constituée de toiles monumentales peintes dans un style hyperréaliste. Dans ce qu’il appelle des “fictions élaborées avec des coutures visibles”, Wateridge explore la nature dans les images, soient-elles peintes, photographiées ou filmées. La particularité de sa pratique réside dans le fait que ses toiles naissent avant même l’acte pictural en soi. Chacune de ses compositions est en effet précédée de la création d’une scénographie, où il prête une attention maniaque au choix des objets sur scène et à la sélection des acteurs. Constamment en équilibre instable entre la réalité et la fiction, ses tableaux, qui rappellent aussi bien la grande peinture historique que les still cinématographiques, cristallisent avec la même puissance autant le caractère formel d’un portrait de groupe officiel que la banalité d’un intérieur domestique, ou l’atmosphère apocalyptique après un cataclysme naturel.

Parmi les expositions personnelles de l’artiste, mentionnons celles qui ont eu lieu à la galerie L + M Arts de Los Angeles (2013), aux All Visual Arts de Londres (2011) et à la David Risley Gallery, toujours à Londres (2006). Son travail a été présenté à Palazzo Grassi à l’occasion de l’exposition ‘Le Monde vous appartient’ (2011-12).