Lee Ufan

Lee Ufan

Lee Ufan est né en 1936 à Kyongnam, en Corée du Sud. En 1961, il soutient sa maîtrise en philosophie auprès de la Nihon University, à Tokyo. Il vit et travaille actuellement entre le Japon et la France. Lee Ufan est reconnu au niveau international comme le plus grand représentant du mouvement japonais Mono-ha, qui propose, à la fin des années 60, une pratique artistique vouée à l’exploration systématique des matériaux naturels et industriels, et de leur rapport avec l’espace. Au cours des expérimentations menées par le groupe du Mono-ha, l’art s’émancipe du système de représentation et de fiction pour entrer dans le vif des processus de création. Lee Ufan réalise des sculptures en se servant quasi exclusivement de la pierre et de l’acier. À partir des années 60, il inaugure la série Relatum, dont le titre évoque le terme philosophique désignant des choses ou des événements unis par une relation. Pour sa série intitulée Dialogue, l’artiste pose les toiles par terre et en marque la superficie blanche par un coup de pinceau de couleur à l’huile, mélangée à un pigment naturel. Ses tableaux sont caractérisés par des espaces vides, dus à la décision de laisser des zones inachevées : l’absence et le vide occupent un vaste espace dans sa poétique et dans ses œuvres. Il n’y a pas de place, dans l’approche artistique de Lee Ufan, pour l’objet en soi ; en revanche, il privilégie la relation qui s’instaure entre les choses et la vision esthétique se traduit, pour le spectateur, dans l'expérience du temps et de l’espace.

Des expositions personnelles de cet artiste ont eu lieu auprès de la Lisson Gallery de Londres, (2015), du palais Contarini Polignac de Venise (2015) et au Château de Versailles (2014). Ses œuvres ont été présentées à Punta della Dogana à l’occasion de l’exposition « Prima Materia » (2013-15) et à Palazzo Grassi pour « Le monde vous appartient » (2011-12).

Relatum – Prima Materia