Lucio Fontana

Lucio Fontana est né en 1899 à Rosario de Santa Fe, en Argentine. À la fois sculpteur et peintre, il est le fondateur du mouvement spatialiste. Il se forme tout d’abord dans l’atelier de son père, où il apprend à travailler la céramique. Il passe une première période en Italie où il fréquente l’Accademia di Belle Arti de Brera, puis il suit l’enseignement du sculpteur Adolfo Wildt, qui restera longtemps une de ses références stylistiques. En 1947, il s’installe définitivement à Milan, où il signe le Manifeste du Spatialisme, un mouvement qui vise à dépasser les limites de l’art traditionnel, en faisant « sortir le tableau de son cadre ». C’est ainsi que débute, en 1949, la recherche la plus connue de Fontana, celle des « trous » et des « fentes » qui lacèrent des toiles monochromes en un ou plusieurs points, jusqu’à sa célèbre série Fin de Dieu (1963-1964). L’artiste, avec ses gestes désormais iconiques, cherche une nouvelle dimension, en allant littéralement au-delà de la superfice du tableau. Il meurt en 1968, à Milan.