Marin Karmitz

Marin Karmitz est né à Bucarest, en Roumanie, en 1938. À la fin des années 40, il émigre avec sa famille en France. Il travaille comme assistant de nombreux metteurs en scène, dont Jean-Luc Godard. Dans les années 60, il commence à produire des courts-métrages, des documentaires et des films basés sur des œuvres préexistantes, comme par exemple Comédie, tirée d’une pièce de Samuel Beckett. À partir de 1968, Karmitz réalise une série de longs métrages, où il se pose comme un metteur en scène engagé épousant la cause de la lutte ouvrière et syndicale, contre la domination de la classe bourgeoise. Au milieu des années 70, il abandonne la caméra mais ouvre à Paris le circuit des salles MK2, où il continue à promouvoir et à diffuser un cinéma politique, différent et militant.

Comédie (1965) a été présentée au sein de l’exposition « Paroles des images » (2012-13) à Palazzo Grassi.