Mike Kelley

Mike Kelley (Detroit, 1954 - Los Angeles, 2012) a fait ses études à l'University of Michigan, puis au California Institute of the Arts, où il les termine en 1978. Dès le départ se profilent les thématiques substantielles de sa poétique : le mythe de la culture américaine incarné par le super-héros, l’utopie de l’harmonie et du rêve d’une vie meilleure, la nostalgie pour le « paradis perdu », les traumatismes de l’adolescence, le syndrome de la mémoire jugulée. Un de ses plus célèbres projets s’intitule Educational Complex (1995). L’artiste critique les principes rigides de l’éducation que subit l’individu dans notre société : les normes éducatives dictées par l’école, la religion et la famille, reposant sur des critères inflexibles et des règles drastiques, provoquent des traumatismes psychologiques au cours de l’adolescence, qui engendrent des conséquences terrifiantes.