Nobuo Sekine

Nobuo Sekine est né à Saitama, au Japon, en 1942. Après sa formation en peinture auprès de la Tama Art University de Tokyo, il fait son entrée dans le monde de l’art, en 1968, comme membre du groupe Mono-ha, le mouvement japonais qui explore, entre les années 60 et 70, les caractéristiques des matériaux organiques et industriels, et leur relation avec l’espace. Sa sculpture Phase Mother Earth (1968), constituée d’un cylindre de terre de 2,2 mètres de haut, posée près d’un trou de mêmes dimensions, creusé dans la terre, est généralement considérée comme l’œuvre-manifeste du Mono-ha. Nobuo Sekine s’intéresse de si près au rapport entre l’art et l’architecture qu’en 1973, à son retour au Japon après une parenthèse en Europe, il fonde les Environmental Art Studios, une agence d’art publique. En 1970, Sekine représente le Japon à la Biennale de Venise avec Phase of Nothingness, qui consiste en une énorme pierre naturelle soutenue par une colonne d’acier inoxydable réfléchissante, conservée aujourd’hui au sein de la collection permanente du Louisiana Museum of Modern Art de Humlebæk, au Danemark.

Parmi ses expositions personnelles, rappelons celle auprès de la galerie Blum & Poe de Los Angeles (2014), de la Kamakura Gallery, au Japon (2011) et au Shanghai Sculpture Space, à Shanghaï (2011). Nobuo Sekine a participé à l’exposition « Prima Materia » (2013-15) à Punta della Dogana.