Otto Mühl

Otto Mühl (Grodnau, Autriche, 1925 - Olhao, Portugal, 2013) est un artiste autrichien, reconnu comme l’une des figures de proue de l’actionnisme viennois. Sa pratique artistique réside en une guerre ouverte contre la peinture, les matériaux et les processus traditionnels. Mühl réagit de manière violente notamment contre le matériau toile, en lui infligeant des déchirures et des mutilations. En outre, il vise à abandonner la bidimensionnalité pour embrasser l’espace par des actions qui impliquent l’utilisation du corps. En mêlant des aspects à la fois rituels et grotesques, Mühl se consacre à la production d’assemblages et à la création de ce qu’il dénomme 'Materialaktion', des œuvres où la fonction des objets quotidiens est annulée au profit d’intentions artistiques, perçues comme les composantes d’une œuvre d’art. À partir de 1963, Otto Mühl pratique essentiellement les performances – qu’il appelle happenings, dans le sillage d’Allan Kaprow – au cours desquelles il utilise ces mêmes objets. Pour Mühl, l’art est un acte énergique de révolution et de libération des barrières intellectuelles, politiques et religieuses qui obligent la société à réprimer toute pulsion vitale et qui nient le concept de liberté.