Paul Chan

Paul Chan est né en 1973 à Hong Kong. Il s’est formé auprès de l’Art Institute of Chicago et au Bard College. Il vit et travaille actuellement à New York. Dès le début de sa carrière, Chan allie sa pratique artistique à l’activisme politique et à l’écriture. En associant ses connaissances en histoire et en philosophie, à sa réflexion sur l’histoire et la société contemporaine, Chan crée des œuvres en recourant à différents médiums, allant de l’installation à la performance, en passant par les films d’animation. Il publie, au sein de la maison d’édition Badlands Unlimited, fondée en 2010, des livres dans les formats les plus variés, des e-books aux fanzines, tout comme des livres gravés dans la pierre. Dans ses ‘non-projections’, des installations de projecteurs allumés et dotés d’autres éléments annexes, le spectateur est invité à regarder directement dans la lentille du dispositif afin d’observer les images et remédier à ce que l’artiste appelle la ‘fatigue due à l’écran’, responsable du fait qu’il ne puisse plus lui-même supporter les images propagées par les différents screens.

En 2014 lui a été décerné le prix Hugo Boss. Ses dernières expositions personnelles ont eu lieu au Deste Foundation Project Space, en Grèce (2015), à la Slought Foundation de Philadelphie (2015) et au Guggenheim Museum de New York (2015). Son travail a été présenté au sein de l’exposition « Paroles des images » (2012-13) à Palazzo Grassi.