Prabhavathi Meppayil

Prabhavathi Meppayil est née 1965 à Bangalore, en Inde. Fille d’un orfèvre, elle transfère dans le langage artistique contemporain le savoir faire d’un art ancestral : le travail de l’or. Privilégiant dans sa pratique les matériaux et les ustensiles, cette artiste travaille sur des supports en plâtre, gravés de simples entailles répétées à des intervalles réguliers, formant des compositions abstraites et minimales, qui ne manquent pas toutefois de sensualité. L’or est absent de ses œuvres, mais évoqué par métonymie. Le travail de Meppayl est une pratique artisanale appliquée dans le contexte contemporain du Sud-Est asiatique, qui dialogue avec les thèmes de l’art occidental des années 60 : minimalisme, monochromatisme et répétition sérielle.

Prabhavathi Meppayl a exposé à la 55e Biennale de Venise (2013), à l’American Academy de Rome (2014), à Pace London (2014) et à la galerie Johnen, Berlin (2014). Certaines de ses œuvres sont présentées à Punta della Dogana lors de l’exposition “Accrochage” (2016).