Rachel Harrison

Rachel Harrison est née en 1966 à New York, où elle vit et travaille encore aujourd’hui. Harrison ne privilégie aucun médium en particulier : sa production comprend en effet des dessins, des installations et des sculptures. Dans les années 90, elle développe un langage qui associe des objets banals, comme des échelles en aluminium ou des tabourets, à des agglomérats abstraits aux couleurs vives : il est difficile, face à ces assemblages, de différencier le support de l’œuvre. Dans ses dessins, les références à la culture pop – comme par exemple une jeune fille qui rappelle Amy Winehouse – se mêlent à des citations de la tradition artistique, comme les têtes de la sculpture africaine, ou encore les arlequins de Picasso. Une série d’installations récentes, qui associent matériaux et objets divers, servent de support à ses photographies. La sélection d’images que Rachel Harrison incorpore dans ses œuvres laisse transparaître une réflexion sur les valeurs de la société contemporaine et sur le système de pensée occidental.