Robert Gober

Robert Gober est né en 1954 à Wallingford, aux États-Unis. Il se forme auprès de la Tyler School of Art à Rome et du Middlebury College dans le Vermont. En assemblant des objets banals, récupérés dans la sphère domestique, Robert Gober crée des compositions hybrides qui réfléchissent au potentiel et aux éventuels détournements inquiétants des objets quotidiens. Au cours de ce processus, l’artiste est guidé exclusivement par une logique visuelle et fait abstraction de toute théorie spécifique. La pratique de Robert Gober accorde une place centrale au corps que l’artiste met littéralement en morceaux et dont il ne présente que certaines parties. Les membres inférieurs deviennent des excroissances sur des murs et certains éléments industriels sont hérissés de poils et de cheveux. Outre le corps, ses matériaux récurrents sont les chaises, les lavabos et les portes : Gober s’en sert pour structurer des espaces de grande dimensions, incluant souvent l’eau courante et un éclairage précis. Basées sur des souvenirs d’enfance ou de famille, ses sculptures invitent – plus ou moins explicitement – à une réflexion sur la sexualité, la religion et la nature des relations humaines.