Roni Horn

Roni Horn est née à New York en 1955. Initialement influencée par la leçon du minimalisme de Donald Judd, elle s’en est ensuite éloignée en développant une recherche personnelle axée sur les thèmes du temps et de l’identité. Dans sa pratique artistique, l’identité – individuelle ou géographique – n’est pas un concept figé et monolithique, mais un concept variable et doté de nombreuses facettes, qui se reflète dans le caractère multiforme des pratiques et des moyens d’expression abordés dans son travail : qu’il s’agisse de dessins, de livres, d’installations photographiques, de sculptures, etc. Cette dimension multiple est à l’origine d’œuvres qui se proposent de donner forme au processus du devenir, comme le montrent ses travaux inspirés du paysage islandais, des innombrables nuances de l’eau et des différences dans les traits humains, selon le lieu géographique.

Les œuvres de Roni Horn ont été exposées à Punta della Dogana dans 
“Prima Materia” (2013-2015), dans “Éloge du doute” (2011-2013) et dans "Slip of the Tongue" (2015-2016).

Gold Field – Slip of the Tongue

Well and Truly – Prima Materia