Sigmar Polke

Sigmar Polke est né en Slésie (située aujourd’hui en Pologne) en 1941. À l’âge de 22 ans, il s’installe avec sa famille en Allemagne de l’ouest. Il fait ses études à l’Académie de Düsseldorf, où il commence à expérimenter différentes techniques artistiques et différents matériaux. Il fonde, avec Gerhard Richter, le “réalisme capitaliste”, un mouvement qui s’oppose au réalisme socialiste des pays de l’Est et au Pop Art de la société de consommation occidentale. Le travail de Polke reflète son intérêt pour la dimension politique de l’art, son refus d’adhérer à un seul et unique langage et sa passion pour la symbolique de l’alchimie. Sigmar Polke estime que les techniques et les matériaux vont toujours au-delà de leur fonction traditionnelle, afin de remettre en question les paramètres habituels de la vision.

Les œuvres de Sigmar Polke ont été exposées à Palazzo Grassi dans “Le monde vous appartient” (2011 – 2012) et à Punta della Dogana dans “Éloge du doute” (2011 – 2013) et dans 
“Mapping the studio : Artistes de la collection François Pinault (2009 – 2011).

Objekt Kartoffelhaus – Slip of the Tongue