Sislej Xhafa

Sislej Xhafa est né 1970 à Peja, au Kosovo. Après une parenthèse italienne dans les années 90 – où il fait ses études à l’Accademia di Belle Arti de Florence – il s’installe aux États-Unis. Il vit et travaille actuellement à New York. Ses performances, ses vidéos et ses installations abordent des thématiques sociales et politiques de manière irrévérencieuse et ironique. Par le biais d’une pratique de nature conceptuelle, Xhafa réfléchit à la question du voyage, de l’appartenance et des droits humains. Toutefois, ces thèmes universels passent par le filtre de la vision personnelle de l’artiste, oscillant entre une connexion intime avec la culture albanaise et une forte propension à la découverte de l’autre. Lors de la 58e Biennale de Venise, en 1997, Xhafa incarne littéralement un Pavillon Clandestin : en habits de footballeur, avec un sac à dos et dans la main, un ballon et un petit drapeau de l’Albanie, Xhafa erre dans les jardins en s’insinuant et en se frayant un chemin au milieu des pavillons officiels, dans un esprit de provocation.

En 2005, il a représenté l’Albanie lors de la 51e édition de la Biennale de Venise et en 2013, Bartolomeo Pietromarchi l’a inséré parmi les artistes représentant l’Italie au sein de l’exposition ‘Vice Versa’. Certaines des dernières expositions personnelles de l’artiste se sont tenues au MAXXI, à Rome (2015), à la MAM Foundation de Tirana (2014) et au musée Madre, de Naples (2012). Son travail a été présenté à Palazzo Grassi à l’occasion de l’exposition ‘Le Monde vous appartient’ (2011-12).