Subodh Gupta

Subodh Gupta est né en 1964, à Khagaul, en Inde. Il étudie la peinture auprès du College of Arts & Crafts à Patna et vit et travaille actuellement à New Delhi. La première partie de sa carrière se caractérise par des performances et des vidéos, médiums qu’il abandonne peu à peu pour se consacrer exclusivement à la sculpture. Cependant, la confrontation entre la dimension monumentale de ses œuvres et le spectateur suggère encore une dynamique de performances : comme l’affirme souvent Gupta lui-même, ses créations ressemblent beaucoup à une œuvre théâtrale. C’est ainsi que se forment ses énormes tas d’ustensiles en acier inoxydable (par exemple Ray, 2012) et que naissent les œuvres réalisées avec des tapis roulants pour sushis, sur lesquels les objets bougent comme en une chorégraphie (Faith Matters, 2007-2010). Ses créations évoquent les thèmes de la maison et de la famille, tout en renvoyant à la violence et aux conflits inhérents au milieu domestique. L’accumulation d’objets fait écho à l’heureuse croissance économique de l’Inde, mais rappelle aussi la misère des classes pauvres pour lesquelles pouvoir manger constitue une bataille quotidienne.

Parmi les dernières expositions personnelles de l’artiste figurent celles auprès de la galerie Hauser & Wirth, à Somerset (2016), du Victoria & Albert Museum de Londres (2015) et du MMK (Museum für Moderne Kunst) de Francfort-sur-le-Main, en Allemagne (2014). Ses œuvres ont été présentées à Punta della Dogana à l’occasion de l’exposition « Eloge du doute » (2011-13) et à Palazzo Grassi pour « Sequence 1 » (2007).