Thomas Houseago

Thomas Houseago est né en 1972 à Leeds, en Angleterre. Il se forme auprès de la Central Saint Martins à Londres et de l’institut De Ateliers à Amsterdam. Il vit et travaille actuellement à Los Angeles. Dès ses débuts, l’artiste met au centre de sa pratique la sculpture, en alliant des matières traditionnelles comme le bois, le plâtre et le bronze à d’autres matériaux moins courants : les câbles d’acier, la toile et le ciment. La majeure partie de ses travaux suit un processus de création tourné vers la représentation de la forme humaine, souvent laissée en suspens entre la bidimensionalité et la troisième dimension. Houseago mélange des sources artistiques (Jacob Epstein, avec son célèbre Rock Drill, est considéré comme une référence fondamentale), musicales et cinématographiques. Les formes et les assemblages qu’il réalise échappent à toute classification culturelle : ses références à Picasso et à la sculpture africaine dialoguent avec sa passion pour la science fiction. Souvent maladroites et grossièrement ébauchées, les sculptures de Houseago laissent un goût d’inachevé et donnent une sensation à la fois de vulnérabilité et de puissance.

Parmi les expositions personnelles de l’artiste, rappelons celles qui se sont tenues auprès de la galerie Xavier Hufkens à Bruxelles (2015), de la Gagosian Gallery de New York (2015) et du Gemeentemuseum Den Haag, à La Haye (2014). Certaines de ses œuvres ont été présentées à Punta della Dogana lors de l’exposition ‘Eloge du doute’ (2011-13) et à Palazzo Grassi pour ‘Le Monde vous appartient’ (2011-12).