Zhang Huan

Zhang Huan est né en 1965, à Henan, en Chine. Il se forme auprès de l’Académie des beaux-arts de Pékin, où il étudie la peinture. Après une période passée à New York, l'artiste s’installe en 2005 à Shanghaï, où il vit et travaille encore aujourd’hui. Dans les années 90, au début de sa carrière, son principal moyen d’expression est le corps, très souvent nu, qu’il soumet à des conditions extrêmes. Au cours de sa célèbre performance 12M2 (1994), où il se badigeonne d’huile et de miel, Zhang Huan reste dans de sordides toilettes publiques où il est rapidement recouvert d’insectes. La période américaine est caractérisée par des performances de plus en plus élaborées, que l’artiste structure de manière à impliquer un grand nombre de participants. Avec son retour en Chine, sa pratique artistique évolue aussi. À partir de cet instant, l’artiste se consacre essentiellement à l’installation, à la sculpture et à la peinture. Il introduit, notamment au sein de ces dernières, l’utilisation d’un matériau inhabituel qui lui est très cher : la cendre des encens qu’il recueille dans les temples. Pour lui, ces cendres ont une valeur symbolique qui renvoie à la mémoire collective et au cycle de la vie – en suggérant la possibilité de la renaissance spirituelle.

Parmi les dernières expositions personnelles de l’artiste, rappelons celles qui se sont tenues auprès de la Pace Gallery de New York (2015), des espaces Carriageworks à Sydney (2015) et du Storm King Art Center de New York (2014). Ses œuvres ont fait partie de l’exposition ‘Le Monde vous appartient’ (2011-12) à Palazzo Grassi.