Damien Hirst

Damien Hirst est né en 1965 à Bristol et a grandi à Leeds. De 1986 à 1989 il étudie les arts plastiques au Goldsmiths College. Alors qu’il est en deuxième année, il conçoit et réalise l’exposition collective « Freeze », célèbre pour avoir lancé non seulement le travail de Damien Hirst mais de toute une génération d’artistes britanniques. En 1995, il reçoit le Turner Prize. Damien Hirst vit et travaille à Londres et à Gloucester, Royaume-Uni.

Depuis les années 1980, Damien Hirst explore différentes pratiques artistiques : installation, sculpture, peinture, dessin afin d’approfondir les relations complexes qui existent entre l’art, la beauté, la religion, la science, la vie et la mort. A travers des oeuvres telles que The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living (1991), l’emblématique requin plongé dans du formaldéhyde, et For the Love of God (2007), moulage en platine d’un crâne serti de 8,601 diamants parfaits, l’artiste questionne les systèmes de croyance contemporains et dissèque les incertitudes se trouvant au coeur de l’expérience humaine.

Depuis 1987, plus de 90 expositions personnelles de Damien Hirst ont été organisées dans le monde et le travail de l’artiste inclus dans plus de 300 expositions collectives. En 2012, la Tate Modern lui consacre une grande rétrospective à l’occasion des Jeux Olympiques de Londres. D’autres expositions personnelles ont notamment été présentées au Qatar Museums Authority, ALRIWAQ Doha (2013-2014) ; à Palazzo Vecchio, Florence (2010) ; à l’Oceanographic Museum, Munich (2010) ; au Rijksmuseum, Amsterdam (2008) ; à l’Astrup Fearnley Museet fur Moderne Kunst, Oslo (2005) ; au Museo Archeologico Nazionale, Naples (2004).

En 2017, Palazzo Grassi et Punta della Dogana présentent une grande exposition personnelle de Damien Hirst, « Treasures from the Wreck of the Unbelievable ». Son travail a également été exposé à l'occasion de « Where Are We Going? » (2006) et « Dancing with Myself » (2018).