Lee Friedlander

Lee Friedlander est né en 1934 à Aberdeen, Etats-Unis. Il entre à L’Art Center School of Design de Los Angeles pour étudier la photographie et commence à immortaliser la société américaine dès la fin des années 40 avec une série de photographies en noir et blanc. En 1963, son travail est montré pour la première fois au public dans le cadre d’une exposition personnelle à Rochester. En 1971, aux côtés de Diane Arbus et Garry Winogrand, il est l’une des figures clés de l’exposition légendaire « New Document » au MoMA de New York. Aujourd’hui, ses séries Screens, American Monuments, Nudes et At Work – ainsi que ses photos de musiciens de jazz qui figurent sur d’innombrables couvertures d’albums – constituent un des chapitres précurseurs de la photographie américaine du xxe siècle.

Son travail a été présenté à Punta della Dogana à l'occasion de l'exposition « Dancing with Myself » (2018).