Mike Kelley

Mike Kelley (Detroit, 1954 - Los Angeles, 2012) est une figure incontournable de l’art freak et grotesque qui a influencé toute une génération d’artistes. À la fois plasticien, curateur, musicien et écrivain, il est l’auteur d’une œuvre multimédia radicale, ironique, poétique et profondément autobiographique qui fait référence dans la contre-culture américaine avant de s’imposer dans le monde de l’art contemporain. L’intérêt qu’il porte aux contre-cultures se reflète dans son art de l’assemblage et de l’appropriation, empreint de multiples références de l’imagerie populaire. Dans ses installations multimédias, il joue de la théâtralité et du gore, ce genre dérivé de l’horreur qui inspire à la fois le dégoût et le rire, avec des matériaux dits « abjects » ou des animaux empaillés par exemple, pour ouvrir une réflexion critique sur la société américaine.

Son travail a été présenté à la Punta della Dogana à l'occasion de l'exposition « Untitled, 2020 » (2020).