Rei Naito

Rei Naito est née en 1961 à Hiroshima, Japon. Dès ses débuts, Rei Naito n’a cessé d’observer et d’analyser la condition humaine. Préférant les « choses douces et faibles », Rei Naito utilise des matériaux familiers tels que du tissu, des bouts de bois, des perles ou des coquillages et un éclairage particulier qui transforme l’expérience du visiteur en un moment propice au recueillement et à la contemplation. À travers ses installations, aussi discrètes soient-elles, Rei Naito nous parle des choses les plus violentes, de la mort, de l’inexprimable. Ses petites sculptures anthropomorphes, exposées parfois à côté de ses œuvres, ne sont pas des êtres humains mais des figures investies d’une mission par l’artiste : croire en l’espoir.

Son travail a été présenté à la Punta della Dogana à l'occasion de l'exposition « Untitled, 2020 » (2020).