Damien Hirst

Bust of the Collector est une oeuvre de maturité, tandis que With Dead Head est une oeuvre de jeunesse, mais l’une et l’autre sont deux rares autoportraits de Damien Hirst. La photographie datée de 1991 a été prise alors que l’artiste, âgé de 16 ans, travaillait dans une morgue et le présente tout sourire à côté d’une tête décapitée. Ce qui pourrait être une scène morbide et obscène est aussi un hymne à la vie tel que l’exprime Charles Baudelaire dans La mort des pauvres : « C’est la Mort qui console, hélas ! et qui fait vivre ; / C’est le but de la vie, et c’est le seul espoir / Qui, comme un élixir, nous monte et nous enivre, / Et nous donne le coeur de marcher jusqu’au soir ». Avec Bust of Collector, le registre semble changer radicalement pour se confondre avec le récit de l’exposition Treasures from the Wreck of the Unbelievable à Venise en 2017, dont est issue.