Gilbert & George

Du coup de foudre de leur rencontre va naître l’une des plus singulières aventures artistiques des XXe et XXIe siècles. Entre Gilbert et George, entre l’art et la vie, se forge une alliance fusionnelle. Chaque instant de leur existence est élevé au rang d’art: Drinking Sculpture, Walking Sculpture ou Singing Sculpture [Sculpture buvante, marchante ou chantante]. Ils s’intéressent très tôt à la vidéo et réalisent entre 1970 et 1972 des Sculptures on Video-Tape [Sculptures sur vidéo]. À la recherche du médium le plus adapté à leur message, ils passent du fusain à la peinture, puis optent définitivement pour la photographie. Leur style est immédiatement identifiable et évoque l’art du vitrail. Des images découpées en panneaux rectangulaires, pouvant atteindre plusieurs mètres, représentent leur univers où coexistent l’infiniment grand et l’infiniment petit, le sublime et le trivial sans hiérarchie et selon des combinaisons complexes. Ils pensent leurs oeuvres comme de vastes poèmes visuels déchiffrant, avec humour, la condition humaine.