Henri Cartier-Bresson. Le Grand Jeu

Palazzo Grassi
11/07/2020 - 20/03/2021
Ouvert tous les jours
sauf le mardi
De 10h à 19h
Dernier accès à 18h

Exposition

Le Palazzo Grassi présente « Henri Cartier-Bresson. Le Grand Jeu », réalisée en co-organisation avec la Bibliothèque nationale de France et en collaboration avec la Fondation Henri Cartier-Bresson.

Ce projet, imaginé et coordonné par Matthieu Humery, met en perspective les regards de cinq commissaires invités sur l’oeuvre de Cartier-Bresson (1908 – 2004), et en particulier sur la « Master Collection», une sélection faite par l’artiste au début des années 1970 à la demande de ses amis et collectionneurs Jean et Dominique de Menil, des 385 images qu’il considérait comme les plus significatives de son oeuvre. Il existe aujourd’hui cinq exemplaires de ce set exceptionnel.

La photographe Annie Leibovitz, le cinéaste Wim Wenders, l’écrivain Javier Cercas, la conservatrice générale et directrice du département des Estampes et de la Photographie de la Bibliothèque nationale de France Sylvie Aubenas et le collectionneur François Pinault ont ainsi été invités à choisir respectivement une cinquantaine d’images parmi cette « Master Collection».

À travers son choix, chacun partage sa vision personnelle de la photographie et de l’oeuvre de cet artiste majeur. Renouveler et enrichir notre regard sur l’oeuvre d’Henri Cartier-Bresson à travers celui de cinq personnalités, tel est l’enjeu de ce projet singulier.

L’exposition « Henri Cartier-Bresson. Le Grand Jeu » sera présentée à la Bibliothèque nationale de France, à Paris, au printemps 2021.

Biographie

Né à Chanteloup en 1908, Cartier-Bresson développe très tôt une forte fascination pour la peinture. En 1932, après avoir passé un an en Côte d’Ivoire, il découvre le Leica. En 1933 il expose pour la première fois à la galerie Julien Levy de New York. Il voyage en Europe, au Mexique puis aux Etats-Unis, et commence à s’intéresser à la réalisation de films. Il collabore avec Jean Renoir en 1936 et 1939 et réalise dans la même période trois documentaires sur la guerre en Espagne.

Fait prisonnier en 1940, il s’évade lors de sa troisième tentative en février 1943. En 1944 il réalise pour les Editions Braun une série de portraits d’artistes, et tourne en 1945 Le Retour, un documentaire sur le rapatriement des prisonniers de guerre et des déportés. Le MoMA de New York lui consacre une exposition en 1947. La même année il crée, avec Robert Capa, David Seymour, George Rodger et William Vandivert, l’agence Magnum Photos. Il passe ensuite trois ans à voyager en Orient.

De retour en Europe il publie en 1952 son premier livre, Images à la Sauvette. En 1954 il est le premier photographe admis en URSS depuis le début de la Guerre Froide. Il réalise par la suite de nombreux voyages et décide en 1974 de réduire ses activités photographiques pour se consacrer au dessin.

En 2000, il décide de créer avec sa femme Martine Franck et leur fille Mélanie, la Fondation HCB, destinée notamment à conserver son oeuvre.

Henri Cartier-Bresson s’éteint le 3 août 2004 à Montjustin.

Vidéo

Catalogue

Le catalogue est publié en co-édition avec Marsilio Editori, Venise, et Bibliothèque nationale de France.
Projet graphique de Studio Sonnoli, Leonardo Sonnoli e Irene Bacchi

Avec des textes de François Pinault, François Hébel, Agnès Sire, Aude Raimbault, Matthieu Humery, Sylvie Aubenas, Javier Cercas, Annie Leibovitz, Wim Wenders

La célèbre Master Collection, composée des 385 photographies sélectionnées par Henri Cartier-Bresson entre 1972 et 1973 comme les clichés les plus importants et représentatifs de sa carrière, est entièrement reproduite à l’occasion de l’exposition au Palazzo Grassi.

304 pages
1 édition trilingue (italien, anglais, français)

Disponible pour l'achat en ligne et aux bookshops du Palazzo Grassi et de la Punta della Dogana à tarif réduit.

Miniguide