HYPERVENEZIA

Palazzo Grassi
05/09/2021 - 09/01/2022
Ouverts tous les jours
sauf le mardi et le 25 décembre
de 10h à 19h
Dernière entrée à 18h

Exposition

Après six mois de travaux, le Palazzo Grassi rouvrira ses portes le 5 septembre avec « HYPERVENEZIA », une exposition consacrée spécialement à la ville de Venise à l’occasion de la célébration des 1600 ans de sa fondation et qui présente pour la première fois au public l’ambitieux « Venice Urban Photo Project », conçu et réalisé par Mario Peliti.

« HYPERVENEZIA », dont le commissariat est assuré par Matthieu Humery, conservateur auprès de la Pinault Collection, sera ouverte du 5 septembre 2021 au 9 janvier 2022. Cette exposition immersive se développe au premier étage du Palazzo Grassi en trois installations : tout d’abord, un parcours linéaire de près de 400 photographies jalonnant un itinéraire idéal à travers les sestieri – quartiers – de Venise. Puis le visiteur pourra contempler une carte site-specific de la ville composée de près de 900 images géolocalisées offrant une vision panoramique. Enfin, l’installation vidéo de plus de 3.000 photographies défile au rythme d’une composition musicale inédite réalisée par le musicien et compositeur Nicolas Godin, membre du duo de musique électronique « Air ».

En 2006, Mario Peliti commence, avec ses photographies, à cartographier de manière systématique la ville de Venise avec pour objectif de constituer une archive d’images qui soit la plus vaste et la plus organique jamais réalisée et d’offrir une représentation inédite de l’ensemble du tissu urbain de Venise, dans sa complexité et sa continuité. Cette archive photographique est aujourd’hui constituée de plus de 12.000 clichés, tous en noir et blanc, réalisés dans les mêmes conditions d’éclairage, sans ombres, et surtout en l’absence de toute présence humaine.

L’exposition « HYPERVENEZIA » offre une expérience visuelle radicale : la Venise que l’on connaît disparaît au profit d’une Venise parallèle, vide et atemporelle. La Cité des Doges présentée dans sa matérialité pure dégage cette inquiétante étrangeté propre à toute ville vidée de sa population.

Venice Urban Photo Project

Depuis 2006, Mario Peliti développe le projet Venice Urban Photo Project, d’abord en argentique puis, à partir de 2013, en format numérique, avec pour ambition de retrouver la rigueur méthodologique et formelle des grandes campagnes photographiques des maîtres des XIXe et XXe siècles – de Charles Marville à Eugène Atget, de Gabriele Basilico à John Davies – afin de restituer une perception de la ville de Venise depuis le début du XXIe siècle qui soit la plus complète possible.
Les images, dont plus de 12.000 ont été réalisées à ce jour, sont prises en suivant le même protocole : en blanc et noir, sans ombres et en l’absence de toute présence humaine. Ces aspects, en apparence secondaires, garantissent une unité temporelle à la perception de la ville. L’homogénéité de la lumière rend visibles tous les détails des façades, y compris les moins importants, et l’absence d’êtres humains contraint l’observateur à réfléchir sur le possible destin de la ville : une ville sans habitants. Le silence qui imprègne les milliers de photographies permet à Venise de révéler son articulation urbaine et architecturale.
Outre son ampleur, la particularité de cette archive est constituée par l’homogénéité de la vision, par la cohérence qui caractérise la démarche et par l’approfondissement continu de la connaissance de la ville de la part de l’auteur.
La conclusion du repérage photographique est prévue pour 2030.
Fin 2018, Mario Peliti, l’Istituto Centrale per il Catalogo e la Documentazione (ICCD) et la Soprintendenza Archeologica, Belle Arti e Paesaggio pour la ville de Venise ont signé un accord pour la valorisation de Venice Urban Photo Project à travers la création d’un fonds numérique – Venice Urban Photo Archive – à l’ICCD.

L’exposition est réalisée avec le soutien de Saint Laurent.

L'exposition fait partie du calendrier d'initiatives consacrées aux célébrations des 1600 années de la ville de Venise.

Vidéo

Catalogue

Le catalogue trilingue (italien, anglais, français), publié par Palazzo Grassi – Punta della Dogana avec Marsilio Editori, rassemble des textes de François Pinault, Bruno Racine, Emanuela Carpani, Matthieu Humery, Alain Fleischer et Franco Mancuso.

Projet graphique du Studio Sonnoli.

464 pages avec 370 images en noir et blanc

Miniguide

Evènements