A Flemish Intellectual, 1995

L’homme portraituré dans A Flemish Intellectual, présenté en 1995, à Anvers, à la galerie Zeno X lors de l’exposition « Heimat », puis au Musée d’arts de Nantes, possède un caractère presque générique et archétypal du fait de l’effacement volontaire des plans et des contours du visage, ainsi que l’absence de regard. Traité comme une tête tutélaire paisible et rassurante, il n’appartient à aucun âge et à aucun lieu. Et la présence qui en émane est bien plus celle d’un spectre resurgi du fond des temps que d’un individu fait de chair et de sang. Il s’agit pourtant de l’écrivain flamand Ernest Claes, auteur de romans patriotiques et régionalistes célèbres, exhumé du royaume des ombres littéraires par les nationalistes flamands. Il est ainsi représenté par Luc Tuymans sous la forme d’un vestige suranné, afin de souligner à quel point cette figuration est creuse, vide, sans substance, et renvoyant à une instrumentalisation et à une falsification pathétiques.