A Flemish Intellectual, 1995

Sundown est une toile de grand format figurant, comme son nom l’indique, un « coucher de soleil », mais elle pourrait également être interprétée comme la représentation d’un nuage atomique. Tout comme pour Instant, les couleurs dominantes de rouge, d’orange et de rose suggèrent plus que ne représentent l’évènement, le phénomène physique, la déflagration, l’explosion ou la chaleur induite. La source de ce tableau est en fait un cliché de très basse résolution récupéré sur le web, sans rapport avec le réel et entièrement fabriqué numériquement. Le dégradé des couleurs partant du bleu pour aller vers le blanc, que Luc Tuymans a restitué très minutieusement en peinture, y est ainsi plus artificiel que naturel, plus technique qu’émotionnel, plus glacé que chaleureux. Une nouvelle fois, l’artiste nous demande de faire face au tableau, à la représentation, à l’image, pour mieux les décrypter, les comprendre, les interpréter au delà de leur nature ou de leur apparence première, puis à leur donner de l’épaisseur et du sens.