Superstition, 1994

Superstition est un petit tableau étrange et fascinant. À partir de quelques traits de peinture d’un brun profond presque noir, il figure hâtivement la silhouette d’un torse humain sur laquelle se superpose la masse inquiétante d’un insecte aussi grand que lui – l’artiste réfère à l’idée de « Poltergeist ». Une attention plus soutenue nous indique que les pattes de cet insecte se saisissent des jambes du personnage à l’instar d’une figure d’accouplement hors norme digne de la Métamorphose de Frank Kafka.